Peut-on se faire tatouer quand on allaite ?

Nous allons ici traiter une question qui revient souvent. En soi, rien n’interdit de se faire tatouer pendant l’allaitement. Cependant voici quelques conseils pour que tout se passe dans les meilleures conditions possibles.

  • Choisissez attentivement votre tatoueur, prenez le temps, discutez avec lui, vérifiez dans la mesure du possible l’hygiène du salon. Le matériel doit être à usage unique et stérile, le tatoueur devra par exemple porter des gants.
  • Evitez au maximum de vous faire tatouer dans la première année (idéalement dix-huit mois) post-partum afin que votre corps et notamment votre peau soient remis de la grossesse et de l’accouchement.
  • Respectez attentivement les consignes de soins transmises par votre tatoueur pour l’entretien et la cicatrisation de celui-ci.

 

L’encre passe-t-elle dans le lait maternel ?

La possibilité que l’encre passe dans le plasma sanguin de la mère et ensuite dans le lait est négligeable, selon Frank Nice, RPh. Cependant il n’existe que très peu d’études à ce sujet.

Se faire tatouer pendant l’allaitement ferait plus mal ?

Pas nécessairement, la sensibilité de chacun est différente selon la zone du tatouage, selon la façon de travailler du tatoueur également. Il existe une croyance selon laquelle, avec les hormones, l’acte de tatouage serait plus douloureux. Encore une fois, il n’y a pas d’étude sur ce sujet.

Et en cas d’infection ou de rejet ?

Le principal risque du tatouage est l’infection qui peut avoir lieu si celui-ci n’est pas fait dans de bonnes conditions d’hygiène ou si vous ne respectez pas le protocole de soin transmis par votre tatoueur. Sachez que même si cela arrivait, la plupart des antibiotiques sont compatibles avec l’allaitement, pour le vérifier rendez-vous sur le CRAT ou E-Lactancia.
Il existe également un risque de rejet du tatouage (ou allergie) qui pourra de la même façon être traité avec des antibiotiques.
Rappelons tout de même que les cas d’infection ou de rejet restent très rares.

Est-ce que je peux donner mon lait au lactarium après un tatouage ?

Cela dépend des lactariums c’est pourquoi nous vous invitons à vous rapprocher du lactarium le plus proche de chez vous afin de connaître leur politique à ce sujet.

Est-il possible de faire retirer un tatouage au laser pendant l’allaitement ?

Le laser est possible lors de l’allaitement selon le Dr Newman : « il est douteux que le détatouage puisse influencer l’allaitement de quelque façon que ce soit ».


Est il possible de se faire piercer quand on allaite ?

Comme le tatouage il est possible de se faire piercer quand on allaite en respectant les mêmes conditions que pour le tatoueur (hygiène du salon, matériel à usage unique et stérile, port de gants, respect de la procédure de soin post piercing…).
On évitera cependant de se faire piercer les mamelons durant cette période. En cas d’infection ou de rejet, tout comme pour le tatouage, la prise d’antibiotiques compatibles avec l’allaitement est possible.

Puis-je allaiter avec un piercing au mamelon ?

Oui, il est fort probable que si celui-ci a été correctement fait cela n’aie pas ou peu endommagé les canaux galactophores.
En revanche veillez à enlever le bijou lors des tétées afin que bébé ne l’avale pas. Veillez également à le nettoyer soigneusement avant de le remettre.
Sachez également que durant la grossesse et l’allaitement le port du bijou peut devenir désagréable, voire douloureux. Si tel était le cas, il serait préférable de l’enlever durant toute la période de grossesse et d’allaitement.

En conclusion :

  • Attendez de préférence 12/18 mois post partum
  • Choisissez soigneusement votre tatoueur/perceur
  • Suivez attentivement le protocole de soins

Source :
La Leche League
Dr Newman


Article relu par Julie Longy consultante IBCLC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *